Passer au contenu principal
Meilleur Joueur du Tournoi – Anciens vainqueurs : Gordon D’Arcy

Les équipes

Partners

Meilleur Joueur du Tournoi – Anciens vainqueurs : Gordon D’Arcy

Gordon D'Arcy

Gordon D’Arcy occupera à jamais un petit coin dans l’histoire du Tournoi des Six Nations en tant que vainqueur du prix inaugural du Meilleur Joueur du Tournoi.

Le centre irlandais a remporté le prix en 2004 après une première Triple Couronne pour l’Irlande depuis 1985 alors que la France, vainqueur du Grand Chelem, remportait le titre de champion.

Formant une formidable paire de centres avec Brian O’Driscoll, D’Arcy a régulièrement mis à mal les défenses et a créé des espaces que les attaquants irlandais ont pu exploiter.

Sa performance lors de la victoire contre l’Angleterre à Twickenham a été particulièrement remarquable et lui a permis de remporter le titre de Meilleur Joueur du Tournoi parmi une liste de 20 finalistes.

Et alors que le couronnement du vainqueur du Tournoi des Six Nations de cette année approche, nous revenons sur la façon dont D’Arcy a inscrit son nom dans l’histoire.

INSTALLÉ ENFIN

D’Arcy avait fait ses preuves au poste de deuxième centre en l’absence d’O’Driscoll après la Coupe du Monde en 2003 et a pris le maillot No13 pour le match d’ouverture du Tournoi l’année suivante.

O’Driscoll étant indisponible, D’Arcy a débuté aux côtés de Kevin Maggs au milieu de terrain contre la France, mais il n’a pas pu empêcher les Bleus de sortir victorieux à Paris.

Google Ads Manager – Leaderboard

Des essais de Vincent Clerc, Pascal Pape, Yannick Jauzion et Jean-Baptiste Elissalde ont vu les Bleus triompher 35-17 au Stade de France, les mettant sur la bonne voie pour le Grand Chelem.

Gordon D'Arcy

Mais l’Irlande a rebondi de façon impressionnante contre le Pays de Galles lors de la deuxième journée, avec D’Arcy réuni avec O’Driscoll au centre alors que le XV du Trèfle s’est imposé 36-15 à Dublin.

D’Arcy a mis à mal les défenseurs gallois avec ses courses tranchantes, et sur un franchissement il a failli marquer le troisième essai des siens.

Si c’est O’Driscoll qui a marqué un doublé, D’Arcy s’est distingué avec plusieurs percées dans le match.

UN MILIEU DE TERRAIN FORMIDABLE

Malgré le fait d’être sorti en boitant contre le Pays de Galles, D’Arcy a tenu sa place au centre contre l’Angleterre lors de la troisième journée, quand il a produit l’une de ses prestations les plus abouties du Tournoi.

Face aux champions du monde en titre, l’Irlande est entrée aux vestiaires avec un avantage de 12-10 grâce à quatre pénalités de Ronan O’Gara par rapport à un essai de Matt Dawson pour les locaux à Twickenham.

Gordon D'Arcy

L’essai de Girvan Dempsey en seconde période a scellé une célèbre victoire 19-13 pour les visiteurs – leur première à Twickenham depuis 1994 – alors que D’Arcy jouait à nouveau un rôle au premier plan pour son pays en défense et en attaque.

C’est alors au tour de l’Italie de ressentir la colère des Irlandais alors que l’équipe d’Eddie O’Sullivan est resté dans la course au titre avec une victoire facile, de 19-3 à Lansdowne Road.

La paire de D’Arcy et O’Driscoll a continué de porter ses fruits à Dublin alors que ce dernier a signé un nouvel essai en plus des essais de Malcolm O’Kelly et Shane Horgan.

Mais D’Arcy a attendu le dernier match pour sortir sa meilleure prestation, contre l’Écosse, marquant le premier essai avant d’enchaîner à Dublin jusqu’au coup de sifflet final.

D’Arcy a signé son doublé peu de temps avant la fin alors que l’Irlande s’est imposée 37 à 16, le centre a fini le match avec six franchissements.

Gordon D'Arcy

LA TRIPLE COURONNE

L’Irlande a terminé deuxième du Tournoi derrière la France, qui a remporté le titre et un Grand Chelem avec une courte victoire 24-21 contre l’Angleterre plus tard dans la journée.

Mais la déception pour D’Arcy était tempérée par le fait qu’il avait connu un Tournoi mémorable, couronné par son superbe doublé pour assurer la Triple Couronne.

C’était la première Triple Couronne de l’Irlande en 19 ans et après avoir joué un rôle important pour son pays, ce n’était pas une surprise de voir D’Arcy reconnu comme premier Joueur du Tournoi.

D’Arcy faisait partie des 20 joueurs présélectionnés pour ce prix, et a été élu devant des co-équipiers comme Simon Easterby et Paul O’Connell et des vainqueurs du Grand Chelem tels que Serge Betsen, Yannick Jauzion, Sylvain Marconnet et Frédéric Michalak.

D’Arcy a également été nommé pour le titre de joueur de l’année IRB en 2004, mais son nom restera à jamais gravé dans l’histoire en tant que tout premier vainqueur du prix du Meilleur Joueur du Tournoi des Six Nations.