Passer au contenu principal
  • Men' Six Nations
  • Women's Six Nations
  • U20 Six Nations

Le XV de la Rose victorieux dans un match interrompu

Romane Menager

L’Angleterre a pris le dessus contre la France pour la deuxième semaine de suite à Lille, 17-15, dans un match qui a dû être arrêté juste après l’heure de jeu à cause d’un problème d’éclairage.

Une semaine après la finale du Tournoi des Six Nations féminin, remportée par les Anglaises 10-6, c’est Abby Dow qui a fait la différence avec deux essais pour un neuvième succès d’affilée contre les Bleues.

Malgré une ligne de trois-quarts remaniée, les Bleues se sont montrées beaucoup plus dangereuses qu’il y a une semaine.

Mais quand un problème d’éclairage a interrompu la rencontre après 62 minutes, ce sont bien les Anglaises qui étaient devant au tableau d’affichage.

Les Bleues avaient dominé en mêlée fermée la semaine dernière et c’était encore le cas ici dans une entame idéale.

Elles ont été récompensées avec un premier essai après dix minutes. Sur une jolie combinaison entre Pauline Bourdon et Rose Bernadou, le demi de mêlée a servi Maëlle Filopon qui a percé pour inscrire le premier essai. Jessy Trémoulière a transformé.

Les Anglaises ont répondu immédiatement sur un essai en première main. A la suite d’une touche sur la ligne médiane, le ballon a été envoyé sur l’aile de Dow, et elle a mis les cannes, s’est facilement défaite de Trémoulière pour inscrire un super essai en solitaire. Zoe Harrison a transformé.

Mais l’ouvreur du XV de la Rose a ensuite écopé d’un carton jaune pour hors-jeu après une énorme percée de Morgane Peyronnet.

Google Ads Manager – Leaderboard

Et juste derrière les Bleues en ont profité derrière une mêlée pour envoyer Trémoulière dans l’en-but. Sa transformation est passée juste à côté.

Malgré l’infériorité numérique, les Anglaises ont répondu encore, une nouvelle fois par l’intermédiaire de Dow. Sur un coup de pied approximatif, Dow a récupéré le ballon, a percé au cœur de la défense française pour aller inscrire un doublé. Avec la transformation de Scarratt, l’Angleterre menait 14-12 à la pause.

Au retour des vestiaires, la France est repassée devant une troisième fois, grâce à une pénalité de Trémoulière.

Mais Harrison a permis à son équipe de repasser devant au tableau d’affichage juste derrière. Les Bleues ont ensuite perdu Julie Annery sur carton jaune mais ont résisté sous la pression anglaise.

De retour à 15, ils lui restaient 20 minutes pour aller chercher la victoire, mais le problème d’éclairage en a voulu autrement.